BEAUTECORPS

PORTRAIT : Emma, naturopathe, chrétienne et nouvelle rédactrice

Aujourd’hui, je vous fais découvrir Emma, notre nouvelle rédactrice bien-être. Emma est naturopathe et va nous partager ses petits secrets pour que nous puissions vivre en harmonie avec notre alimentation et notre corps. Son parcours de vie est très inspirant et parlera à beaucoup d’entre vous.

Bonjour Emma, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Emma Rafinesque, j’ai 33 ans, je suis chrétienne et originaire de l’Ile Maurice. J’ai exercé comme infirmière durant 7 ans et, depuis mars 2021, je me suis installée comme naturopathe.

Emma naturopathe

Comment t’es venue l’idée de devenir naturopathe ?

La naturopathie et le domaine du bien-être m’attiraient depuis plusieurs années déjà, j’avais quelques notions mais ce milieu étant très particulier spirituellement, je n’ai pas voulu m’y aventurer pour ne pas aller à l’encontre de mes valeurs chrétiennes. Il y a deux ans, j’ai fait un burn-out et on m’a découvert une maladie auto-immune.

Cette saison de ma vie m’a amené à me remettre en question et c’est en mettant en pratique certains principes de naturopathie que Dieu m’a fait la grâce de retrouver ma vitalité et de ne plus avoir besoin du traitement que je devais prendre tous les jours et à vie pour la maladie d’Hashimoto. J’ai alors eu envie de me former pour aider à mon tour d’autres personnes à retrouver leur vitalité et à améliorer leur santé de manière douce et naturelle.

Peux-tu nous dire en quoi consiste la naturopathie ? Est-ce un métier compatible avec notre foi en Jésus ?

La naturopathie est définie selon l’OMS par « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques. »

C’est une médecine naturelle qui vise à prendre soin de soi grâce à des thérapies naturelles, et nous encourage à être actrice de notre santé. Elle vient en complément de la médecine classique et repose sur trois piliers fondamentaux : l’alimentation, la gestion du stress et des émotions et l’activité physique.

La naturopathie considère la personne dans sa globalité : âme, corps et esprit.

Si on reste dans le cadre de l’hygiène de vie et de la santé physique et mentale, la naturopathie ne va pas à l’encontre de notre foi chrétienne. En revanche, si on creuse un peu, on peut très vite retrouver dans la naturopathie une dimension spirituelle qui peut faire appel à des pratiques occultes et ésotériques. Ce sont ces pratiques qui sont contraires avec notre foi en Jésus.

C’est pourquoi j’ai veillé à suivre des formations en naturopathie qui n’enseignaient pas ces pratiques et mes connaissances infirmières m’ont évité à devoir le faire. Ce fut un sujet de prière important pour avoir du discernement dans mes choix, et les conseils de mon mari, de mon pasteur et de sa femme m’aident à rester vigilante dans ma pratique.


Jésus avait compassion des personnes malades, il nous appelle à prendre soin des autres et les remèdes naturels qui existent aujourd’hui ont été créé par Dieu, alors pour moi, exercer comme naturopathe est une façon de servir Dieu.

Peux-tu nous parler du jour où tu as rencontré Jésus ?

J’ai rencontré Jésus lorsque j’avais 19 ans. Mes parents se sont convertis lorsque j’avais 1 an et mes frères et moi avons reçu une éducation chrétienne. Puis il y eut une période de quelques années durant laquelle nous avons arrêté d’aller à l’église.

A ce moment-là, je suivais une filière scientifique à l’école et lorsque mes parents ont décidé de revenir à l’église, c’était pour moi insensé de croire en Dieu.

Au fil du temps, j’ai commencé à me poser des questions et un soir, alors que je me demandais quelle était le but de mon existence, Dieu s’est révélé à moi par une simple phrase : Jésus est mort pour tes péchés. Les larmes ont coulé de mes yeux, cette phrase que j’avais entendu de nombreuses fois, prenait sens tout à coup et je recevais dans mon cœur l’immense amour de Dieu.

J’ai demandé pardon pour mes péchés et je pris la décision de donner ma vie à mon tour à Dieu pour lui exprimer ma reconnaissance.

Est-ce que ta foi t’aide dans ton métier ?

Oui, Jésus est le fondement de mon entreprise. D’ailleurs, Siloé Nature, le nom de mon entreprise, s’inspire du passage dans le livre de Jean au chapitre 9 versets 1 à 41.

Je prends le temps de prier régulièrement pour connaître la direction de Dieu et je prie aussi pour mes clientes.

Je propose également dans mes programmes d’hygiène vital, une méditation de la parole de Dieu, mais si la personne n’est pas chrétienne et qu’elle refuse, je respecte son choix.

Dieu a été ma force et mon soutien lorsque j’ai été malade, c’est pourquoi il fait parti intégrante de mes accompagnements. Je sais que je ne suis qu’un instrument entre ses mains et que c’est Lui qui agit.

Pourquoi as-tu décidé de te lancer à ton compte ?

naturopathe Siloe Nature

Suite à cette saison de ma vie, j’ai décidé d’exercer un métier qui correspond davantage à mes valeurs. Je me suis mise à mon compte car j’ai toujours aimé être indépendante, cela me permet de gérer mon emploi du temps et de pouvoir exercer chez moi.

J’ai toujours aimé privilégier le contact humain, ce que je retrouvais de moins en moins dans mon métier d’infirmière, au profit des soins techniques, même si j’ai adoré cette expérience qui a été très enrichissante. Devenir naturopathe m’a permise de retrouver ce contact humain et d’apporter du bien-être aux autres.

As-tu rencontré des difficultés ?

Je me suis installée il y a quelques mois seulement donc je savais qu’au début ce serait difficile d’avoir des clients.

J’accompagne en ce moment quelques femmes, pour la plupart chrétiennes, et j’espère qu’avec le temps et la grâce de Dieu, j’aurai le plaisir d’accompagner d’autres femmes à améliorer leur santé de manière douce et naturelle.

Du coup, pour le moment je ne gagne pas ma vie avec ce métier mais je sais que, si c’est nécessaire, je pourrai reprendre un travail à mi-temps, le temps que mon activité de naturopathie se développe.

 

ateliers naturopathe Emma
Peux-tu nous expliquer un peu plus en détails le concept de Siloe Nature ?

Siloé Nature comprend 3 domaines complémentaires qui répondent à cet objectif de santé et de bien-être au naturel : les accompagnements en naturopathie, des massages bien-être et des ateliers de fabrication de cosmétique naturelle.

Je fabrique mes cosmétiques depuis plusieurs années déjà, et quand j’ai compris leur impact sur ma santé, il est alors devenu important pour moi de consommer mieux, de façon plus responsable et plus écologique.

Comme j’aime transmettre cette passion aux autres, c’était donc tout naturel pour moi de proposer ces ateliers.

Mon activité principale reste tout de même les accompagnements en naturopathie.

Peux-tu nous raconter comment se passe une séance avec toi ?

Avant chaque rendez-vous, je créé un espace personnel sur mon logiciel de naturopathie qui permet à ma cliente de remplir les informations demandées au sujet de sa santé et de son hygiène de vie. Elle remplit également un journal alimentaire chaque jour, sur une semaine, ce qui me permet de faire le point pour l’aider à rééquilibrer ses habitudes de vie (alimentation, activité physique, gestion du stress et des émotions). Le jour du rendez-vous, nous échangeons sur les informations qu’elle a fourni, je lui pose des questions plus précises sur sa santé et ses attentes, et avec mes observations, je lui propose un plan d’hygiène vital qu’on adapte ensemble pour y aller en douceur et à son rythme. Si la personne accepte, je clôture le rendez-vous par la prière.

Elle a ensuite la possibilité de faire un bilan de suivi une fois par mois jusqu’à ce qu’elle soit autonome et qu’elle pense ne plus avoir besoin d’accompagnement. Je propose également à mes clientes un accompagnement sur trois mois avec un suivi plus rapproché grâce à un livret d’accompagnement. Ce livret me permet d’être au plus près de leur réalité pour les coacher et les encourager régulièrement.

En dehors de ton métier, as-tu d’autres activités ?

Avec mon mari, nous nous sommes mis à jardiner pour faire notre potager depuis que nous avons déménagé à la campagne, il y a bientôt un an. Nous aimons également servir notre église et il nous arrive de nous investir dans des projets humanitaires de notre ville.
Sinon j’aime voyager, passer du temps dans la nature, écrire et lire.

Selon toi, comment est-il possible de vivre en harmonie, esprit, âme et corps ?

Selon moi, c’est savoir prendre soin à la fois de son âme, de son esprit et de son corps. L’un ne va pas sans l’autre, Dieu nous a créé ainsi et nous avons notre part de responsabilité. Je pense aussi qu’il est important d’apprendre à écouter son corps et de rester à l’écoute de Dieu car Il sait ce qu’il y a de mieux pour nous. Quand notre équilibre s’articule autour de Christ, Il nous révèle qui nous sommes vraiment.

Un petit mot pour la fin ?

Je suis très heureuse de faire partie de l’équipe de rédaction d’Harmony Le Mag et j’espère pouvoir bénir des femmes chrétiennes au travers de mes articles. Merci pour votre confiance.
Et je terminerai par ce verset qui m’a souvent encouragé lorsque j’ai été malade :

« C’est dans le calme et la confiance que sera votre force. »
Esaïe 30:15.

Dieu est au contrôle !

What's your reaction?

Excited
0
Happy
0
In Love
1
Not Sure
0
Silly
0
Nicole
Libérée d'une grave maladie cardiaque qui a duré 12 ans, j'ai à coeur d'emmener les femmes à gouter à cette liberté que seule Jésus peut donner. Vivons libres et en harmonie, esprit, âme et corps.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in:BEAUTE

Next Article:

0 %