LIFESTYLEPORTRAITS

PORTRAIT : Audrey, une femme entière et pleine de vie

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’interviewer Audrey, une jeune femme pétillante, pleine de vie et de compassion pour les femmes. C’est de manière spontanée, qu’elle a envoyé sa candidature pour rejoindre l’équipe des rédactrices d’Harmony. Notre entretien a été juste une confirmation, car il y a des rencontres qui sont justes guidées par Dieu.

En attendant de découvrir ses écrits dans ses prochains articles, je vous propose d’en savoir un peu plus sur elle.

Audrey

Bonjour Audrey, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Hello chère équipe. Alors commençons par le mot “entière”; je ne sais pas faire autrement. Quand je dis que j’aime l’autre ce n’est pas pour remplir les lignes c’est réellement le cas.

On poursuit avec un mot inventé et très assumé : “plantina” car on peut presque obtenir ce qu’on veut de moi avec un repas qui contient des bananes plantains. (rires).

Pour terminer, je suis une amoureuse de l’intentionnalité en toutes choses, j’ai la ferme conviction que nous ne sommes pas sur Terre pour l’a remplir simplement, mais l’a remplir efficacement en mettant en oeuvres nos dons et talents pour sa mission et non la nôtre.

Pour moi, l’intentionnalité a sa place dans chaque domaine de ma vie, car  je ne fais rien pour le plaisir de faire. J’essaie de tout faire pour que mon corps et mon esprit soient un lieu d’habitation agréable pour lui, mon père.

À mes heures pas très perdues, je chante,je compose (j’ai fait partie d’un groupe de gospel BenShel Bethel, Dieu nous a fait grâce de sortir un album)  je cuisine avec amour, d’origine antillaise et hollandaise.

La santé sous toutes ses formes, le couple , les sujets de profondeurs : Je suis présente sans aucune exception avec mon plat de bananes plantains évidemment (rires rires)

Comment t’es venue l’impulsion d’envoyer ta candidature à notre équipe ?

Écrire sans filtre dans un encadrement chrétien est une mélodie qui trotte depuis quelques années dans mon cerveau.

Et quand la jolie Bervelie a partagé son article de présentation, je me suis empressée de  lui demander si le magazine était actuellement en recherche d’une rédactrice. Elle m’a indiqué la démarche à suivre et 2 minutes 34 secondes après mon mail était envoyé. Et le reste n’est que le début d’une aventure qui  j’espère sera merveilleuse.

As-tu déjà eu l’occasion d’écrire des articles ?

Avant d’être exposée sur Instagram et Facebook, je gérais un blog sur les cheveux crépus et la beauté. Blog qui n’existe plus à ce jour mais expérience toujours ancrée jusqu’à ce jour.

Peux-tu nous parler du jour où tu as rencontré Jésus ?

J’aime faire la différence entre connaître Dieu et l’expérimenter. J’ai donné ma vie à Dieu lorsque j’avais 11 ans, en toute conscience je me suis levée et j’ai répondu à cet appel.

J’ai réellement expérimenté Dieu dans le domaine professionnel. Entre les injustices au bureau, les remarques déplacées , un licenciement non justifié. J’ai réussi à voir la lumière au milieu de ce puits de déceptions. 

Dieu a mis sa main, et a mis un stop sur tous les potentiels freins qui viendraient sur mon chemin. Heureuse de dire aujourd’hui que ces freins ont fait demi-tour.

Tu as 2 profils sur Instagram, dont un que tu gères avec ton mari. Peux-tu nous donner plus de détails sur ces 2 projets ?

Pour ce qui concerne le profil @mariage3en1 que je pilote avec mon époux : cette question me fait sourire car c’est une vision de mon mari dès le départ.

Quand il m’a fait part de sa vision j’ai tout de suite refusé car il était hors de question que je partage ma vie privée sur les réseaux sociaux et puis je suis mariée depuis quelques mois : après tout qu’est ce que je vais bien pouvoir partager….

Nous voilà quelques années après. Nous peaufinons petit à petit notre vision en ce qui concerne les couples : non vous n’êtes pas tous seuls à vivre ce que vous vivez, non le mariage n’est pas source de frustrations : il suffit juste d’être équipé spirituellement et physiquement (rires) pour prendre le train de l’amour.

Et mon profil personnel, que j’ai repris depuis peu @bloominghisway_ qui est le profil d’une femme (moi) qui tend à éclore sous son égide. Compte qui vise à partager son processus d’éclosion, un processus qui n’a pas de faim. Un profil qui prône l’intentionnalité dans chaque aspect de sa vie.

Audrey

Tu as décidé de te former pour aider les couples. Pour quelles raisons ?

Je suis attristée par les statistiques concernant le divorce. Il y a un éventail de raisons, mais si j’arrivais à donner des outils à un couple qui a tout simplement besoin d’être rassuré, d’être aiguillé et surtout d’être acteur de son changement au niveau de son couple :  j’aurais tout gagné.

Que veux-tu apporter aux lectrices d’Harmony le Mag’ ?

J’aime à penser que dans le processus de partage, je serais bénie également. Mais je veux apporter un câlin virtuel à travers mes mots. Tu n’es pas la seule à pleurer, tu n’es pas la seule à douter, tu n’es pas la seule dans ta situation. Je n’aurai peut-être pas vécu ton vécu mais je peux t’assurer que chaque vécu est une bénédiction pour l’autre tôt ou tard.

En dehors de ton métier, as-tu d’autres activités ?

Pleins de projets sont en cours avec mon époux; ils seront encore plus délicieux à découvrir quand le tout sera peaufiné.

Mais actuellement, en dehors de mon métier de gestionnaire administratif, je suis auto-entrepreneuse dans la vente à domicile (bougies, déco), en formation de coach professionnel (pour les entreprises) et de coach spécialisé en relations de couple.

Non, je vous assure j’ai le temps de m’adonner à l’un de mes loisirs favoris : la lecture.

Selon toi, comment est-il possible de vivre en harmonie, esprit, âme et corps ?

Vivre en harmonie esprit, âme et corps pour moi veut tout simplement dire : vivre intentionnellement . Que serait l’esprit sans l’âme, le corps sans esprit , ou même l’âme sans le corps. C’est un trio qui ne peut fonctionner sans ses trois attributs.

Donc oui, c’est même je dirais un pré-requis pour vivre un bonheur réel et non surfacé.

Un petit mot pour la fin ?

L’Harmonie que tu recherches est possible et non une hérésie. Car Dieu n’est pas une hérésie, il est bien réel, disponible et indéfiniment disposé pour ton harmonie.

 

What's your reaction?

Excited
0
Happy
5
In Love
6
Not Sure
0
Silly
0
Nicole
Libérée d'une grave maladie cardiaque qui a duré 12 ans, j'ai à coeur d'emmener les femmes à gouter à cette liberté que seule Jésus peut donner. Vivons libres et en harmonie, esprit, âme et corps.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in:LIFESTYLE

Next Article:

0 %