ÂMEBEAUTECORPSLIFESTYLE

Comment se libérer de ses complexes et embrasser son unicité ?

Cite au moins un magazine féminin qui n’a jamais abordé le thème des complexes ! Difficile à trouver n’est-ce pas ? Chaque année, ce sujet alimente nos médias et pour cause, le nombre de femmes complexées ne cesse d’évoluer. Une étude révèle que 67 % des Françaises ont une image négative de leur physique. Que faire alors pour renverser la tendance ?

complexes

D’où viennent les complexes ?

 Traiter la source permet de régler le problème en profondeur.

On aura beau aider une femme à se mettre en valeur grâce aux dernières techniques de make-up, mais sans tous ces artifices, acceptera-t-elle son reflet dans la glace ?

Pour se défaire des complexes, la première étape consiste à faire une introspection des blessures qui ont déformé la perception que l’on a de soi-même. Ci-dessous, voici une liste non-exhaustive des origines de nos complexes :

 Les paroles blessantes 

 « Tu as vu ton nez ? », « Mais, tu as encore pris du poids ? », « Ta sœur est plus jolie que toi ! ».
Ça te parle ? Eh bien, sache que ces paroles ont un impact considérable sur l’estime de soi. Leurs conséquences sont parfois plus néfastes que des actes de violence physique. Les paroles ont le pouvoir de détruire comme de construire.

« La langue douce est un arbre de vie, mais la langue perverse brise l’âme. »
Proverbes 15 : 4

Les psychologues affirment que les figures parentales ont pour rôle de construire un individu. Si une personne n’a pas été barricadée de paroles valorisantes dans l’enfance, elle grandira avec une mauvaise perception d’elle-même.

La comparaison

Se comparer aux autres suscite de l’envie et de la jalousie. Ces sentiments sont autant néfastes pour l’âme que pour le corps et l’esprit.

Proverbes 14 :30 déclare « Un cœur calme est la vie du corps, mais l’envie est la carie des os. ».

Vous savez à quel point avoir une carie peut être douloureux, gênant et handicapant ? À la longue, l’envie détruit l’âme, nous paralyse et peut nous conduire à la dépression.

Afin d’éviter la comparaison, il est important d’identifier ce qui va la déclencher et éviter de la provoquer. Par exemple : bannir certains programmes de télévision ou se désabonner de certains comptes Instagram.

Enfin, il est important de se rappeler que ce que les autres ont, n’enlèvent rien à ce que tu as.

La recherche de la perfection aux yeux du monde

À première vue, si on se cale sur les critères imposés par la société, aucune femme n’est parfaite. La mode varie en fonction des saisons. Hier, les femmes minces étaient considérées comme plus belles. Quelle femme ne rêvait pas d’avoir les jambes aussi fines que Naomi Campbell ? Aujourd’hui, ce sont les femmes pulpeuses telles que Cardi B ou Kim K qui ont la cote.

Donc si nous cherchons à nous conformer aux standards du monde, nous ne parviendrons jamais à apprécier les merveilleuses créatures que nous sommes.

D’ailleurs, ça nous est toutes déjà arrivées de nous regarder et de nous dire qu’il sera plus facile de nous apprécier, si on avait le pouvoir de transformer une partie de notre physique. Or, rechercher la perfection revient à se dire que Dieu s’est trompé en nous formant.

La Parole déclare dans Romains 9 :20 : « O homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu ? Le vase d’argile dira-t-il à celui qui l’a formé : pourquoi m’as-tu fait ainsi ? ».

Par conséquent, Dieu ne se trompe jamais. C’est le monde et sa culture qui déforment la perception que nous avons de nous-même.

Se débarrasser de ses complexes, c’est faire la guerre aux raisonnements et hauteurs qui s’élèvent contre la connaissance de Christ. C’est refuser de subir les mensonges de l’ennemi sur sa vie et de marcher en ayant pleinement conscience de son identité en Christ.

complexes

Comment se libérer des complexes de manière pratique ?

Complimenter les autres

Plus nous obligeons notre âme à apprécier ce qu’il y a de bien chez les autres, moins l’envie et la jalousie prendront de la place dans nos cœurs.

Soigner sa parure intérieure

Rappelons-nous que notre corps est une enveloppe, et que notre véritable « nous » est notre esprit. La partie de notre être sur lequel nous devons le plus nous attarder est notre caractère.

“Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu.
1 Pierre 3-4.

D’ailleurs, je précise que s’attarder sur sa parure intérieure, ne signifie pas qu’il faut négliger son aspect extérieur.

Prendre soin de sa parure extérieure

Ainsi, en fonction de tes moyens, planifie un soin des cheveux, du visage ou du corps, chez un professionnel. Au quotidien, mets en place une routine prendre soin de ton apparence. Tu te sentiras plus belle et dégageras plus d’assurance.

Remercier Le Seigneur pour ses atouts

Alors que tu étais habituée à faire un focus sur ce que tu n’aimes pas, je t’invite à faire un focus sur ce que tu aimes. Observe ton corps et ton visage, puis rend grâce à Dieu pour tes atouts.

Si il est compliqué pour toi d’identifier tes points forts, prie et demande au Seigneur de t’aider à te voir tel que Lui te voit.

Proclamer des paroles positives sur la base de ce que Dieu dit de nous et non sur la base de ce que les hommes disent de nous

Peu importe ce que les gens de ton entourage ont dit de toi, rappelle-toi que seule la vérité sort de La bouche de Dieu.

Ainsi même si ta voisine te fait remarquer que tu as pris du poids ces derniers mois, rappelle-toi que La Bible dit que tu es une créature merveilleuse.

Aussi, face à un miroir, n’hésite pas à prendre 2 minutes chaque jour pour proclamer ce que Ton Père dit à ton sujet.

Exemple :

Tout ce que Mon Père fait est bon, et je suis fière d’être l’ouvrage de Ses mains.

Je rends gloire à Dieu pour ma vie, mon corps, mes yeux, ma bouche, ma voix, et ma taille.

Je suis unique en mon genre et j’assume ma singularité !

 Ma perception ne dépend pas de ce que les êtres humains disent de moi (cite le nom d’une personne qui t’a dévalorisé par ses paroles) ; elle dépend de ce que Dieu dit de moi.

À ses yeux, je suis une créature merveilleuse, une perle de prix, une femme de valeur.

Tel Il est, telle je suis,

Parce qu’il est fort, je suis forte,

Puisqu’Il est Amour, je suis amour,

Parce qu’Il est saint, je suis sainte.

 La Parole déclare que le juste a de l’assurance comme un jeune lion.

Je proclame que je suis une femme remplie d’assurance et consciente de son identité en Christ.

complexes 

 

What's your reaction?

Excited
0
Happy
1
In Love
2
Not Sure
0
Silly
0
Jenny
Je suis une jeune trentenaire, chrétienne, passionnée par la culture africaine et sensible à la cause des femmes. Dans la vie professionnelle, je suis rédactrice web free-lance et co-fondatrice du magazine Malkia.

    Leave a reply

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    More in:ÂME

    Next Article:

    0 %