ÂMELIFESTYLE

L’indépendance dans la dépendance (1ère partie)

L’indépendance dans la dépendance …

Est-ce que le titre de cet article vous a paru contradictoire ?

C’est compréhensible. J’étais ce qu’on peut qualifier de « Rebelle », m’opposant à de nombreuses formes d’autorités et de courant de pensées « sexistes ». Je n’aurais jamais pensé que ce soit possible que j’affirme la chose suivante : 

« Tu peux exercer ton indépendance tout en étant dépendante ! »

Tout d’abord, établissons une base de référence au travers des définitions que nous donne le Dictionnaire Larousse, des mots « dépendance » et « indépendance » : 

  1. Dépendance : « État de quelqu’un qui est soumis à l’autorité d’autrui. »
  2. Indépendance : « C’est le caractère de quelqu’un qui ne se sent pas lié et qui ne veut pas être soumis ou conditionné aux autres ou à son environnement. »
Je pense que l’on peut majoritairement constater, que le terme de « dépendance » est souvent utilisé avec une connotation négative.

Nous pouvons même aller plus loin en établissant que nous l’opposons souvent à la notion de « Liberté ».

Que ce soit la dépendance géopolitique, la dépendance émotionnelle, sexuelle, la dépendance à des substances, des relations ou encore des dépendances culturelles (et il y en a bien d’autres), on établit automatiquement un rapport de force négatif sur : le corps, les pensées, les sentiments ou le comportement. 

Je pense pouvoir affirmer ceci : « Ma Sœur, je ne crois pas que tu désires être dominée par n’importe quoi et/ou n’importe qui ! ». 

Pourtant, tu as peut-être déjà eu une ou des dépendances et c’est peut-être encore le cas aujourd’hui. 

On devient dépendant de notre travail, de notre relation amoureuse, d’un met délicat, d’une situation matérielle… Et c’est le drame !

Nous aspirons à être libre et notre société véhicule énormément d’idées sur ce que devrait être notre liberté. 

dépendance

D’après de nombreux mouvements, la liberté sonne comme une rupture avec un lien, un joug qui nous oppressait et qui conditionnait notre existence. L’attachement à des valeurs devient « ringard » et synonyme d’absence de «liberté ».

Nous qui avons grandi dans un environnement avec certaines personnes, c’est parfois difficile de savoir à quoi il est bon de s’attacher. Mais voici ce que la Bible dit en Genèse 2 verset 21-22, qui sera notre verset de référence : 

« Alors l’Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit. Il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place. L’Éternel Dieu forma une femme à partir de la côte qu’il avait prise à l’homme et il l’amena vers l’homme. »

  1. Il forma une femme
  2. Il l’amena, il la conduit
Au départ, Dieu t’a créée et sache qu’aucun créateur ignore le but et les fonctionnalités de sa création. Dieu sait qui tu es, ce qui est en toi et ce que tu es capable de faire. Il t’a formé.

Et dans tout cela, il veut te conduire là où il a préparé des choses pour toi, là où tu vas faire du bien et t’épanouir dans ton environnement. 

Les dépendances nous empoisonnent parce qu’à travers elles, nous cherchons à remplacer Dieu et à combler la place que Lui seul peut remplir. Voici mon conseil pour toi Ma Sœur : 

« Désir être dépendante de Dieu car c’est en Lui que tu seras Libre et que tu trouveras ton Goal.»

dépendance

 

Toutes les dépendances ne sont pas oppressantes :

« Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. »
Matthieu 11 :30

Ces quelques mots étaient la base nécessaire pour ta compréhension, car la Partie II arrive pour toi : mariée ou célibataire.

Es-tu prête à en savoir plus sur ta capacité à être indépendante dans la dépendance ?

What's your reaction?

Excited
2
Happy
3
In Love
9
Not Sure
0
Silly
0
Mélissa
Je m’appelle Mélissa et j’ai 25 ans. Je suis mariée et mère d’une petite fille. Je fais actuellement un Master en Ressources Humaines et je suis passionnée de pâtisserie. L’une de mes activités préférées c’est : l’adoration. Pour faire simple, je suis le fruit de la Grâce et de la reconstruction de Dieu.

1 Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in:ÂME

Next Article:

0 %