PORTRAITS

PORTRAIT : Découvrez Jenny, notre nouvelle recrue

Aujourd’hui, je vous faire découvrir une nouvelle venue dans l’équipe : Jenny, une femme pétillante et passionnante. Découvrez-la au travers de quelques questions avant de découvrir ses prochains articles.

Bonjour Jenny, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis une jeune trentenaire, chrétienne, passionnée par la culture africaine et sensible à la cause des femmes. Dans la vie professionnelle, je suis rédactrice web free-lance.

Tu as lancé un magazine, MALKIA MAGAZINE, peux-tu nous en dire plus sur cette aventure ?

Oui, j’ai cofondé Malkia avec mon associée en janvier 2021. C’est un magazine destiné à mettre en valeur les femmes africaines. On y trouve des portraits de femmes inspirantes, des conseils mode, beauté et business. Le premier numéro est sorti le 9 mars, et nous avons prévu de sortir le 2e numéro le 30 juin à l’occasion de la fête d’indépendance du Congo RDC.

Malkia Magazine

Comment t’es venue l’idée de lancer ce magazine ?

Depuis l’enfance, je me voyais écrire dans des magazines et en grandissant, j’ai compris que c’était un canal puissant pour transmettre un message. Aujourd’hui, je m’en sers pour amener les femmes africaines à avoir une meilleure perception d’elles-mêmes. En Europe, il est rare de trouver des médias qui mettent en lumière des femmes noires. Souvent, elles ont
le sentiment d’être invisibles. Au travers de Malkia, on veut que les femmes puissent s’identifier à des modèles de réussite, et les amener à prendre conscience que leur vie aussi peut avoir un impact.

As-tu rencontré des difficultés ? Comment as-tu fait pour t’en sortir ?

Pour le moment, nous sommes deux à gérer l’animation des réseaux sociaux, la rédaction des articles, la mise en page ect. Ça demande beaucoup d’organisation et de détermination.

Mais le fait d’avoir une bonne associée aide beaucoup. J’aime également planifier à l’avance les tâches que je dois effectuer pour ne pas me laisser déborder. Mais parfois les imprévus chamboulent tous les plans et il faut savoir faire preuve de flexibilité.

Jenny
Jenny, peux-tu nous parler du jour où tu as rencontré Jésus ?

Je vais à l’église depuis l’âge de 6 ans, mais à l’époque c’était plus par obligation que par envie. Ma conversion a été progressive. Le jour où j’ai décidé de me donner entièrement à Lui, c’était plusieurs semaines après mon arrivée dans mon église actuelle. Je n’avais plus envie d’avoir un pied dedans, un pied dehors. Progressivement, j’ai réussi à me détacher de tout ce qui était mondain.

Est-ce que ta foi t’aide dans ton quotidien ?

Oui, je me demande même ce que je serais devenue sans ma foi. C’est grâce à cette foi que j’arrive à être une personne optimiste et sereine. Elle m’aide à avoir une perception de la vie différente des personnes qui ne connaissent pas Dieu. Même lorsque tout n’est pas rose, je sais que ce Dieu attend de moi, c’est de rendre grâce.

Pour moi compter les bienfaits de Dieu aide à être heureux dans la vie.

En dehors de ton métier, as-tu d’autres activités ?

J’aime lire, sortir, découvrir de nouveaux restaurants, et voyager.

Jenny
Que vas-tu apporter aux lectrices d’Harmony le Mag’ ?

Des articles inspirés et édifiants (par la grâce de Dieu !)

Selon toi Jenny, comment est-il possible de vivre en harmonie, esprit, âme et corps ?

Il est possible de vivre en harmonie en veillant sur les choses que l’on écoute et celles que l’on regarde, car elles ont un impact sur l’âme. Et tout ce qui a un impact sur l’âme, a un impact sur notre corps et notre esprit.

Je rajouterai également qu’être connecté à La Source, est indispensable pour vivre en harmonie.

Jenny
Un petit mot pour la fin ?

J’ai hâte de commencer l’aventure !

What's your reaction?

Excited
0
Happy
2
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Nicole
Libérée d'une grave maladie cardiaque qui a duré 12 ans, j'ai à coeur d'emmener les femmes à gouter à cette liberté que seule Jésus peut donner. Vivons libres et en harmonie, esprit, âme et corps.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:PORTRAITS

Next Article:

0 %