ESPRITEXHORTATIONS

Les actes de foi : la voiture

Dans cette dernière partie sur les actes de foi, je voudrais vraiment vous encourager à être audacieuses et confiantes dans vos attentes. Le matériel n’est pas le plus important mais il contribue à notre confort et facilite le quotidien. Avez-vous une voiture ? Si oui, quelle réaction auriez-vous si elle vous lâchait ? Si non, en voudriez-vous une ?

De mon côté, notre voiture nous avait lâché. Mon mari et moi n’avions pas du tout les moyens pour en racheter une. Néanmoins, une chose était évidente pour moi : j’allais avoir une voiture et je n’allais pas la payer !

La situation était simple : nous n’avions pas la capacité de répondre à notre besoin en finançant une voiture par nous-même. Pour autant, nous avions besoin d’une voiture ! Comment devions nous réagir ? Le jour où la voiture nous a partiellement lâché, mon mari et moi avons eu deux réactions différentes : 

  • Lui : « Oh non, ce n’est pas vrai ?! C’est bon, il y en assez là ! Seigneur, comment on va faire ? 
  • Moi : « Dieu va nous payer une voiture, ne t’inquiète pas. »

acte de foi la voiture

Dans ce genre de situation, il y a souvent deux réactions différentes dans le couple. Et Gloire à Dieu pour ça : lorsque l’un est faible, l’autre est fort !

À noter : il faut veiller à ce que la réaction la plus sage amène l’autre dans le même camp. Car si c’est l’inverse qui s’opère, les deux seront démoralisés. 

Plus haut je disais que notre voiture nous avait lâché partiellement. En effet, durant presqu’un an, elle ne pouvait pas rouler plus de 5km sinon le moteur chauffait. Je dois reconnaitre que c’était une grâce car nous pouvions aller faire les courses et nous avancer jusqu’à la gare pour aller plus vite. Dieu est bon même dans nos difficultés ! C’est à nous d’ouvrir nos yeux devant sa grâce. 

Donc, durant quasiment un an, plusieurs personnes (amis et famille) m’interrogeaient sur l’avancement concernant l’acquisition d’une voiture et je répétais : « Je ne vais pas chercher, Dieu va me la donner ! »

Je pense que vous pouvez imaginer les réactions de mes proches : « Non mais Mélissa, il faut au moins chercher », « Oui d’accord mais elle ne va pas tomber du ciel », « Est-ce que vous mettez de l’argent de côté ? ».

 

Mon mari et moi ne mettions pas d’argent de côté (on ne pouvait pas se le permettre) et clairement, j’avais la Foi qui envisageait que la voiture vienne du ciel ! 

 

Pour beaucoup, ma Foi paraissait folle et soyons honnêtes, il y a des sujets sur lesquels je n’aurais pas eu autant d’assurance. D’une manière ou d’une autre, ma voiture était quelque part et je ne la paierai pas ! C’était un refus catégorique. 

acte de foi la voiture

Devinez ce qui s’est passé … Quelques mois après le début de ce problème, j’ai reçu un appel qui me disait qu’une personne de ma famille avec qui je n’ai pas particulièrement de contact, avait été informée que je n’avais pas de voiture et voulait m’en acheter une. 

Je n’étais pas étonnée mais émerveillée.

Dieu me faisait un clin d’œil qui venait fortifier ma foi. Je ne pouvais pas m’accrocher à la parole de l’homme mais j’étais confiante dans le fait que Dieu pouvait honorer ma Foi.

Quelques mois encore après, ma « titine» est arrivée et je ne l’ai pas payée! Pour la faire courte : deux personnes ont financé la voiture et j’ai eu une prime qui n’a pas impacté mon budget. 

acte de foi la voiture

N’ayez pas peur d’être audacieuses ! Si votre conviction est réelle et que votre Foi est prête à aller jusqu’au bout alors oui, même si la promesse tarde, attendez là. Nos actes de Foi sont des clins d’œil quotidiens à Dieu. Notre Papa ne peut pas rester insensible. Je ne faisais pas un caprice, je faisais confiance à Dieu pour me donner ce dont j’ai besoin, peu importe la manière. 

 

Dieu est fidèle. 

 

What's your reaction?

Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Mélissa
Je m’appelle Mélissa et j’ai 25 ans. Je suis mariée et mère d’une petite fille. Esclave pendant trop longtemps des effets du viol, des relations toxiques ou encore des violences.. Aujourd'hui je peux affirmer que je suis le fruit de la Grâce et de la reconstruction de Dieu. Le désir de mon cœur se tourne vers les femmes pour leur édification et l'explosion de leur Être.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:ESPRIT

Next Article:

0 %